Jérôme Lefebvre


























accord.jpg

Improvisation libre

En 1997, au festival de Parthenay, j'ai eu la chance de participer à un fabuleux projet. Il s'agissait de faire jouer des jeunes musiciens (dont j'étais) avec le Dave Liebman group à l'occasion d'un concert organisé à l'occasion du 30eme anniversaire du décès de John Coltrane.
Le répertoire était Meditations, premier disque de l'histoire du free jazz mais aussi dernier opus du quartet de John Coltrane auquel s'étaient adjoints Pharoah Sanders et Rachid Ali. Avec Dave Liebman, Vic Juris, Phil Markowitz, Tony Marino et Jamey Haddad, nous avons passé 3 jours à écouter et jouer John Coltrane de ses débuts jusqu'au disque Meditations dont nous avons travaillé les 5 morceaux de la suite pour finalement la jouer en concert. C'est là que j'ai découvert comment la force et l'énergie pouvait se jouer aussi à la guitare, sur un répertoire autre que rock.

Un an plus tard j'ai été sollicité par la danseuse aérienne Chrsitine Dorion (ex Cirque Plume) pour monter le duo Accord. Christine dansait sur un trapèze fixé à 5 mètres au-dessus du sol (moi en dessous) ou utilisait un tissu avec lequel elle se jouait de la pesanteur. Ce que je savais jouer jusque là n'avait pas de sens dans ce contexte et j'ai dû trouver de la ressource dans un usage différent de la guitare, avec des sons autres et l'énergie du jeu, ce qu'on nomme les modes de jeu étendus. Pour celà j'avais la chance d'avoir une très bonne guitare construite par Hervé Prudent. Cette expérience m'a permis d'expérimenter ces choses nouvelles pour moi, et c'était un réel défi de tenir le son pendant une demi heure. Finalement, notre duo fonctionnait et nous avons pas mal tourné. Nous avons même réussi à jouer la première partie des trente ans du groupe Ange à l'Olympia ! Pour un public rock, on faisait figure d'OVNI, mais nous avons été bien reçus ...

Par la suite j'ai couramment pratiqué les rencontres avec d'autres formes d'expression: poésie, danse, cinéma expérimental, sculpture, sérigraphie, vidéo, cirque, théâtre et le temps passant j'intègre de plus en plus naturellement ces modes de jeu à des contextes musicaux plus "conventionnels".


Une improvisation avec Pascale Labbé :

 
Extrait tourné par Mathilde Morières durant l'enregistrement du cd Rimbaud et son double par l'ensemble Text'up au studio de La muse en circuit